Share Button

La première ligne de maglev coréen ouverte au public à l’aéroport d’Inchéon

Maglev ? Ah oui c’est le nom du nouveau président russe. Et bien non pas du tout ; on vous explique.

Le maglev est en réalité une sorte de train qui ne roule pas. En réalité le principe est assez simple, le maglev utilise la sustentation magnétique, un peu comme quand vous mettez deux aimants dans le mauvais sens et qu’ils se repoussent, ce système révolutionnaire existe déjà dans quelques pays comme au Japon, en Allemagne et en Chine, il permet de limiter les frottements, il devient alors très écologique, car il consomme moins d’énergie, mais il est aussi moins bruyant. Ce mode de transport associant le train, le tram et le métro a de gros avantages et devrait rapidement se faire une place dans les milieux urbains.

maglev incheon coréeLe maglev d’Incheon, 100% « made in Korea »

Le secteur du transport en commun plus écologique est au centre du débat dans de nombreux pays. Partout les villes peinent à gérer le flux de population, alors le maglev semble être une bonne solution. C’est en tout cas ce que pensent plusieurs grands nations : aujourd’hui, le Japon, la Corée et la Chine sont les pays qui ont le plus investi dans cette technologie.

Le maglev d’Inchéon est une réalisation totalement coréenne, il est issu de la collaboration entre le KIMM (Korea Institute of Machinery and Materials), l’institut coréen des machines et matériaux et Hyundai Rotem, qui ambitionnent d’exporter cette technologie à travers le monde, cette première ligne permettant aux constructeurs de tester en condition réelle ce mode de transport innovant.

La ligne ouverte le 3 février dernier débute à l’aéroport d’Inchéon et comporte à ce jour six stations sur 6,1 km, mais à terme elle devrait parcourir 37,4 km et formera un parcours circulaire. Le maglev coréen peut atteindre 110 km/h et fonctionne sans chauffeur. La structure perchée à plusieurs mètres de haut est plus simple mais aussi plus légère que des rails classiques et nécessite moins de matériaux, la rendant plus écologique. Et comme les coréens pensent à tout, lorsque le discret train passe à proximité des logements et afin de préserver l’intimité des habitants, les vitres s’opacifient, vous permettant ainsi de prendre tranquillement votre douche la fenêtre ouverte (attention aux voisins quand même). C’est certain, le maglev semble être sur de bons rails et sa voie semble toute tracée.

Laisser un commentaire