Share Button

19/mars/2016

La K-pop part à la conquête du monde en développant des « K-pop academy » dans 18 pays du monde

sistar-k-pop« La Corée c’est le pays de la K-pop. » Oui, mais il serait dommage de réduire le charme du pays du Matin Calme à une simple petite danse, certes envoûtante.

En tout cas le gouvernement coréen joue à fond la carte de la K-pop, en misant sur l’exportation de son modèle dans près de 18 pays à travers le monde, avec l’ouverture de 20 K-pop academy.

La première académie va ouvrir à Shanghai

Le ministère de la Culture, du Sport et du Tourisme a annoncé le 14 mars dernier que la première académie ouvrirait prochainement en Chine à Shanghai. Dans son communiqué il précise que de nombreux pays seront concernés par l’ouverture de ces écoles d’un nouveau genre, parmi eux la France, mais aussi la Thaïlande, l’Inde, l’Espagne, le Mexique, la Turquie, les Etats-Unis, l’Allemagne, le Vietnam et l’Indonésie.

Cette plate-forme culturelle (terme qu’utilise un peu pompeusement le gouvernement coréen) permettra de découvrir les séries télévisées coréennes, de prendre des cours de gastronomie coréenne ou de faire des séances d’expérience de la cosmétique coréenne et de Nail Art (décoration sur ongles).

Le développement du tourisme en Corée passe par la vague hallyu

Le président du centre culturel, Park Young-goog en personne, précise avec enthousiasme que « les fans de la vague coréenne ‘‘hallyu’’ auront l’occasion d’apprendre leurs chansons coréennes favorites avec des enseignants de haut niveau à l’académie ». Dommage quand même que le gouvernement ne mette pas autant d’énergie pour promouvoir d’autres visages de la culture et du patrimoine coréen, comme les paysages, les temples, les palais, les montagnes…

 

Source: Yonhap

6 Réponses

  1. Anonyme

    L’article date de quand ? On a plus d’informations maintenant sur ce projet et sa date de création / finition ?

    Répondre
    • maxou

      La première K-pop academy devrait ouvrir cette année à Shanghai, et normalement 2017 en France.

      Répondre

Laisser un commentaire