Share Button

Customellow : la marque coréenne débarque à Paris

Paris a la cote auprès des Sud-Coréens. Après le multi-marque haut de gamme Tom Greyhound qui a ouvert en mars dans le Marais, la marque masculine Customellow s’installe début novembre au 11 rue Charlot sur 115 mètres carrés.
 
                 Boutique Customellow de Hongdae. Visuel Customellow.

Customellow est née en 2009 sous l’impulsion de Kolon Industries, l’un des 20 Chaebols (conglomérat) les plus puissants de Corée du Sud, partenaire notamment de Berluti, Marc Jacobs, Geox ou Henry Cottons sur son territoire.

La marque s’est positionnée dans le haut de gamme du prêt-à-porter masculin, puisant son inspiration dans le dandysme britannique et le sportswear classique américain. Ces dernières saisons elle a affirmé son style en penchant vers le contemporain, jouant sur la dernière saison avec des thématiques marines, tout en conservant une ligne tailoring urbaine.

Carte européenne
Bien développée en Corée, la marque revendique un chiffre d’affaires de 38 millions d’euros, avec quelques 70 boutiques dont des flagships qui sont en réalité des concept-stores au design fort.

A Paris, Stéphane Diarra et Gregory Labeca, partenaires de la marque via la société Frontman créée à cet effet, s’appuient sur cet historique pour créer l’univers de la marque.

« L’idée est d’apporter l’univers de la marque tout en l’adaptant à l’environnement parisien, explique Stéphane Diarra, qui est aussi à la tête de l’agence de conseil Dope Trend. Dans la boutique, nous aurons une sélection de 250 références adaptées au marché européen, avec des pièces sportswear, d’autres plus casual, le tout avec des productions japonaises et coréennes. Nous avons aussi créé une licence avec la marque pour proposer une ligne tailoring à partir de l’automne-hiver 2015-16 pour laquelle nous allons faire bénéficier nos clients de notre sourcing Italien ».

Customellow propose ainsi des chinos made in Japan à 180 euros, des chemises entre 140 et 180 euros ou encore des costumes à partir de 600 euros. Mais cette ouverture n’est qu’un premier pas pour le duo de Frontman.

Silhouette Customellow printemps-été 2015
 
Pour l’instant la marque est très peu présente en Europe, via quelques multimarques outre-Manche et en Allemagne.
« Nous avons la carte pour développer la marque en Europe sur le Benelux, la France, l’Angleterre,
la Scandinavie et l’Italie.

L’ambition est aussi d’ouvrir une boutique à Londres courant 2015″, commente Stéphane Diarra.Le Coréen, via son partenaire local,

pourrait ensuite regarder vers l’Allemagne et la Scandinavie et chercher des opportunités sur Berlin et Copenhague.
https://encrypted-tbn3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcT689ITYcndmbyj4Y8jg_m5AnvTR-5PdTE7y0nwctMXlaHll3CN

Laisser un commentaire