Share Button

18/04/2016

A l’extérieur comme à l’intérieur, l’architecture du Dongdaemun Design Plaza est remarquable.

 

31/mars/2016

Zaha Hadid, l’architecte du Dongdaemun Design Plaza est décédée

L’architecte anglo-irakienne de 65 ans Zaha Hadid est décédée suite à une crise cardiaqueDongdaemun Design Plaza, Séoul (Corée du Sud) 2

Le Dongdaemun Design Plaza, inauguré en mars 2014, est sans doute un des plus impressionnants bâtiments modernes de la capitale coréenne. Il est le symbole d’une ville tournée vers un futur où le modernisme et la technologie sont au cœur du dynamisme économique du pays.

Dongdaemun Design Plaza, Séoul (Corée du Sud) 2Le gigantesque complexe aux multiples fonctions (centre de congrès, pôle de divertissement…) est composé de huit salles d’exposition, d’amphithéâtres, d’espaces de conférence, de boutiques proposant des œuvres de designers ainsi que des laboratoires de création qui servent de bancs d’essai pour la commercialisation de nouveaux produits. Il accueille aussi des festivals et des concerts.

Le bâtiment futuriste, surnommé « le vaisseau spatial argenté » par le New-York Times, à coûté près de 500 millions de dollars. Il est au centre du développement urbain voué au tourisme, voulu par la ville dans le célèbre quartier de Dongdaemun.

Dongdaemun Design Plaza, Séoul (Corée du Sud) 2Son toit végétalisé, qui recouvre l’ensemble de l’édifice, offre une promenade très agréable.

Le Dongdaemun Design Plaza (DDP), dont les initiales correspondent aussi à Dream, Design, Play qui est son slogan, est l’endroit moderne par excellence. Les expositions s’enchaînent et les artistes de tous les horizons se pressent pour venir exposer dans cette nouvelle vitrine à la mode. A l’image du défilé Chanel Croisière 2016 du styliste Karl Lagerfeld, présenté en mai 2015 et actuellement l’exposition consacrée à Jean-Paul Gaultier, pour ne citer qu’eux.

Zaha Hadid, une vraie artiste

zaha hadid

Zaha Hadid

L’architecte anglo-irakienne, qui nous a quittés ce jeudi 31 mars suite à une crise cardiaque à Miami, avait reçu en 2015 la médaille d’or décernée par l’Institut royal des architectes britanniques (RIBA), après avoir reçu en 2004 le prix Pritzker, le prix le plus prestigieux existant en architecture.

Zaha Hadid, née le 31 octobre 1950 à Baghdad en Iraq, d’une famille sunnite de la classe supérieure, n’était pourtant pas destinée à devenir une figure de l’architecture moderne. Après quelques années en Suisse et en Angleterre dans les années 1960, elle s’installe au Liban pour étudier les mathématiques avant de retourner en Angleterre afin d’apprendre l’architecture. En 1980 elle fonde sa propre agenceZaha Hadid Architects, qui compte aujourd’hui environ 430 employés et dont le siège est situé à Londres. Figure du courant architectural déconstructiviste, qui casse les codes de l’architecture traditionnelle, Zaha Hadid a réalisé de nombreux projets partout dans le monde.

 

 

 

 

Laisser un commentaire