Share Button

16/sep/2015

La Corée du sud, 2ème pays au monde pour « la compréhension de l’écrit électronique ».

Pourtant le « tout numérique » à l’école n’est pas un solution miracle.

Les pays ayant investi en masse dans le numérique, n’obtiennent pas forcément des résultats meilleurs en compréhension de l’écrit, mathématiques et sciences, c’est ce que démontre l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), grâce à l’étude PISA (Programme international pour le suivi des acquis des élèves) qui permet d’évaluer les compétences numériques des élèves de 15 ans.

Équiper les écoles de tablettes numériques ne serait donc pas une solution miracle pour nos petits bambins, même si dans certains cas elles peuvent être un outil intéressant.

« leur incidence sur la performance des élèves est mitigée, dans le meilleur des cas ».

En Asie les tablettes envahissent les classes.

La « compréhension de l’écrit électronique » est devenue en quelques années un enjeu majeur, notamment dans certains pays d’Asie où l’électronique est au cœur de la stratégie du développement économique de demain, la Corée du sud obtient d’ailleurs de très bons résultats dans ce classement, en occupant la deuxième place.

tablette


 En Corée du sud la tablette va remplacer le cahier

tablette tactile

A Séoul d’ici 2015, les tablettes remplaceront les cahiers.

Au royaume de Samsung, un des leaders de l’électronique mondiale (8% du PIB du pays), personne ne sera surpris d’apprendre que le cahier de nos braves écoliers, va disparaître, et laissé place à la tablette tactile.
L’intérêt pratique n’est pas discutable, c’est la fin des cartables écrasant nos petits bambins, une simple pochette suffira à contenir l’équivalent de centaines d’encyclopédies.
Les conséquences écologiques sont elles aussi plutôt positives, même si l’impact carbone des tablettes restent relativement élevé, il est assez modeste par rapport aux millions d’arbres coupés par les industriels du papier.

 

Alors si en 2015 la Corée montre l’exemple et supprime les cahiers par des tablettes, on imagine mal comment le reste du monde ne va pas en faire autant.
Pour cela il faudra sans doute résoudre le problème des cours à distance, qui pourrait simplement remplacer l’école dans quelques années, comment demander aux enfants de se rendre à l’école dans un monde de plus en plus immatériel.
Les enfants découvrent les tablettes, de plus en plus jeune.

Les enfants découvrent les tablettes, de plus en plus jeune.

En Corée du sud la technologie est partout

En Corée du sud la technologie est partout

 

 

 .

Laisser un commentaire