Share Button

Gyeongju: une ville chargée d’histoire

En 1975, les fouilles permettent de découvrir une barque, conservée dans la vase.

Gyeongju est l’ancienne capitale du royaume de Silla (57 av. J.-C. – 935 après J.-C.). Il fût sans doute le plus remarquable des royaumes : d’ailleurs, entre le VIIe et le IXe siècle, c’est lui qui occupe la plus grande partie du pays. Gyeongju est une ville qui ne ressemble pas aux autres villes coréennes, ici tout est lié à son riche patrimoine (temples, palais, pagodes, tombes royales).

L’étang d’ Anpji était simplement un lieu de détente pour les rois. Ils pouvaient y venir pour pêcher, méditer, on simplement flâner dans une nature luxuriante. En 1974, alors que la valorisation du site commence, des ouvriers découvrent quelques reliques : des fouilles sont alors engagées au fond de l’étang.

 

Les scientifiques sont stupéfaits, le fond de l’étang regorge de plus  30 000 reliques de grande valeurs, et une barque conservée dans la vase est extraite et aujourd’hui exposée au musée de Gyeongju.

 

Gyeongju une destination touristique reconnue

Au-delà de la ville, la nature de la région est remarquable, elle est composée de moyennes montagnes qui font l’objet de protections particulières. De plus la province du Gyeongsang-do, qui attire chaque année jusqu’à 10 millions de touristes, possède un patrimoine exceptionnel dont une grande partie est inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

Parmi les plus connus le temple de Bulguksa, la grotte de Seokguram, le musée national de Gyeongju, les tombes royales de Daereungwon, le temple de Bunhwangsa, l’observatoire de Cheongseongdae, le temple de Hwangnyongsa, l’étang de Anapji, Poseokjeong, le mont Namsan, et le lac Bomun.

l’observatoire de Cheongseongdae

l’observatoire de Cheongseongdae

 

 

Gyeongju bénéficie aujourd’hui d’un statut particulier, il est par exemple surprenant de ne voir aucun immeuble de grande hauteur, comme dans toutes les autres villes coréennes.

 

Tombes Royales de Gyeongju

Les pentes compliquent sérieusement l’entretien des tombes royales. Ici la tondeuse est maintenue par trois jardiniers à l’aide de cordes.

Tombes Royales de Gyeongju

 

 

Laisser un commentaire