Share Button

18/06/2016

Bientôt, un chemin de randonnée fera le tour de la Corée

Nous connaissions la passion qu’éprouve les Coréens pour la randonnée. Le Pays du Matin Calme possède d’ailleurs un très grand nombre de sentiers balisés. Il est vrai que la péninsule coréenne offre un terrain idéal pour la pratique de la marche de moyenne montagne.

On l’oublie souvent mais la Corée est le pays le plus montagneux au monde après le Népal. Certes la hauteur des sommets n’est pas comparable à la chaîne himalayenne, loin de là, le point culminant de la Corée (qui se trouve sur l’île de Jeju-do) ne dépassant pas les 1950 mètres.

parcours de randonnée qui fera le tour de la Corée Korea Dulle-gil

En Corée, la montagne est sacrée et préservée

La géographie coréenne offre peu de terrain arable. La densité des montagnes, ainsi que les pentes abruptes de celles-ci, ne permettent pas le développement des cultures. Pourtant c’est une terre riche et fertile qui compose son sol. Chaque hectare de plaine est donc précieusement entretenu afin d’y cultiver des légumes, des fruits et bien sur des céréales, comme le très prisé riz coréen.

Les serres agricoles poussent comme des champignons, le ginseng est jalousement caché sous des filets sombres, le riz baigne dans les rizières en terrasse, les choux s’accroche aux flans des collines, le thé vert dessine les vallons, sans oublier les kakis, les vignobles, les fraises de Jirisan exportées en Asie, autant d’exemples qui montrent la connaissance qu’ont les Coréens de l’utilisation de leurs terres.

parcours de randonnée qui fera le tour de la Corée Korea Dulle-gil

La montagne qui entoure les parcelles sont elles aussi sources de ressources. Les fougères ou autres champignons et même le ginseng sauvage sont couramment récoltés.

Au-delà de sa faculté à extraire les richesses de la nature, le peuple coréen surprend par le respect qu’il voue à ses montagnes, au point de les protéger de toutes constructions. Le cœur de Séoul, lui-même occupé par de nombreuses collines et qui souffre cruellement du manque de place, abrite ses petits îlots verdoyants et continue d’interdire aux promoteurs de construire des immeubles dessus. Les collines de la ville sont naturellement devenues des lieux de promenade, offrant une bulle de paix et de tranquillité aux séoulites à la vie frénétique.

parcours de randonnée qui fera le tour de la Corée Korea Dulle-gil

La randonnée, le retour à la terre des citadins

Dans un pays où un tiers des habitants habitent dans la capitale, l’amour de la terre et de la nature est difficile à assouvir. Naturellement, le sport idéal des citadins est devenu la randonnée.

En Corée, on fait rarement les choses à moitié, les régions ont donc développé un large réseau de chemins de randonnées très bien balisés et parfois presque trop bien aménagés, mais c’est le prix à payer pour canaliser le flux continu de randonneurs qui ravagerait l’environnement sans la mise en place de ces structures.

Le « problème » est qu’à force de marcher, non seulement on devient physiquement de plus en plus performant, mais aussi que les challenges viennent à manquer, alors le ministère de la Culture, du Sport et du Tourisme a décidé de mettre en place un parcours de randonnée qui fera le tour de la Corée. L’ensemble du tracé, nommé «Korea Dulle-gil», suivra les trois côtes du pays et longera la frontière avec la Corée du Nord, offrant un circuit de près de 4500 km.

Un sentier similaire encerclant l’île de Jeju et appelé «Olle-gil» existe déjà.

D’après le ministère, à terme, le parcours attirera 5,5 millions de randonneurs tous les ans et pourrait rapporter 620 millions de dollars. Le gouvernement ne cache pas que la forte croissance du nombre de touristes Chinois est aussi visée par cet aménagement : il permettrait de répartir les vacanciers sur un plus grand espace.

Source: Yonhap


Le passe temps favori des coréens est la randonnée en montagne,

et leur animal de compagnie préféré le chien.

Le vieillissement de la population coréenne a entrainé des modifications, dans les loisirs du pays,

aujourd’hui:

14% des interrogés choisissent la randonnée, comme hobby de prédilection, devant l’écoute de la musique 6%, le fitness 5% et les jeux vidéos 5%.

La différence est cependant importante en fonction des tranches d’âges, si les + 40 ans préférèrent la montagne, chez les -20 ans la proportion est divisée par deux, avec pour les garçons les jeux vidéos pour la grande majorité, alors que les jeunes filles elles se dirigent plutôt vers la musique.

gwanak-san

 

 

 

 

 

 

Share Button

Laisser un commentaire