Share Button

17/06/2016

La Corée devient peu à peu un pays reconnu pour ses cosmétiques et ce n’est pas de la « poudre aux yeux » !

 

Les exportations, qui font la force de l’économie coréenne, sont au point mort dans de nombreux secteurs d’activités. Mais un domaine inattendu, la cosmétique, connaît une croissance surprenante.

Les produits de beauté semblaient être la « chasse gardée » de grandes marques, dominés par quelques pays à la réputation inébranlable, à l’image de la France. Une position stratégique soigneusement protégée, à grands coups de campagnes marketings savamment orchestrées.

Alors quand « les petites marques coréennes » arrivent sur le marché, avec leurs packagings modernes, ludiques et colorés, « l’ogréal » pense pouvoir les manger toutes crues.

Tony-Moly-Sephora-France-3

Trois ans de progression fulgurante pour les cosmétiques « Made in Korea »

Il y a trois ans, le petit Poucet des produits de beauté n’avait pas un bilan très réjouissant, la rentabilité n’était pas au rendez-vous, la K-beauty peinait à s’exporter. La Corée va alors décider de bousculer les codes, fini les maquillages aux emballages tristes et sombres de nos grand-mères, et place aux petits animaux et personnages colorés.

Tout simplement des maquillages que l’on a envie de poser sur notre étagère de salle de bain et qui mettent de bonne humeur le matin.

Tony-Moly-Sephora-France-3L’innovation, toujours l’innovation

En investissant dans l’innovation, le Pays du Matin Calme a généré un nouvel engouement, les marques coréennes sont même aujourd’hui copiées par les plus grandes enseignes sur certains produits, comme la célèbre BB crème.

En 2015, les industriels coréens n’ont vraiment pas à rougir de leur bilan, au contraire, les ventes ont atteint 8,5 milliards de dollars, soit une croissance de près de 20% sur un an. L’exportation de produits Made in Korea est largement tournée vers la Chine, qui regroupe à elle seule 1 milliard de dollars. Un succès qui s’étend jusqu’en Asie du sud-est, et plus surprenant, aux États-Unis, en Europe et en France particulièrement.

Quelques marques coréennes

Tony Moly

Depuis janvier 2016, la marque est commercialisée chez Séphora, preuve de son intégration sur le marché international. Elle fut créée en 2006 et se distingue par un packaging très novateur. L’actrice américaine Jessica Alba a partagée une photo sur son compte Intagram l’année dernière, avec le lip patch Kiss Kiss Lovely, offrant une belle promotion à la marque.

tony-moly-

 

 

Laneige

Elle fut fondée en 1994. Plus sobre, elle a pour ambition de mettre en valeur l’éclat de la peau. Elle n’est pas commercialisée en France, mais elle est disponible sur internet « www.peauxdanges.com ».

laneige cosmétique coréen

 

 

SkinFood

Elle fait partie des marques les plus anciennes : son lancement date de 1957. En proposant des cosmétiques élaborés à base d’ingrédients naturels, elle est très à la mode et connait un grand succès en Asie. Prochainement, un site permettra aux Européens d’acheter les produits de la marque en ligne.

skinfood cosmétique coréen

 

 

The Face Shop

Un peu dans la même philosophie que Skinfood, The Face Shop réalise des soins à base d’éléments naturels, depuis 2003. Déjà très présente à travers le monde, notamment sur le continent nord américain, vous pouvez acheter les produits de la marque en ligne sur ce site « www.urbanoutfitters.com ».

thefaceshop cosmétique coréen

 

 

Missha

Cette marque coréenne fondée en 2003 propose des produits plutôt haut de gamme, pour les soins du corps et le maquillage. Le packaging est très soigné. En France l’enseigne commercialise ses produits sur le site internet suivant « www.peauxdanges.com »

missha cosmétique coréen

 

Source: marieclaire.fr

Laisser un commentaire