Share Button

L’écologiste Hollandais Boyan Slat lancera L’opération « Ocean Cleanup » en 2016

Au large des côtes de Tsushima, une île située entre le Japon et la Corée du Sud, l‘invention du hollandais sera expérimentée pour la première fois en 2016.

Boyan SlatL’ambitieuse opération « Ocean Cleanup », imaginée par le jeune génie Boyan Slat, a pour but de filtrer l’eau des océans pour en extraire les plastiques qui polluent des zones maritimes entières, plus connues sous le nom « d’îles » ou « continents plastiques » (il existe cinq grandes îles de plastique dans les océans du monde). Le projet de crowdfunding a fortement mobilisé la communauté internationale, et en septembre dernier la barre des 2 millions de dollars était atteinte, grâce aux 38.000 donateurs anonymes.

 

Lors de la conférence sur la technologie d’Asie, le Seoul Digital Forum en Corée du Sud, le 20 mai dernier, Boyan Slat annonçait officiellement que son projet serait mis en place au printemps 2016 au large des côtes de Tsushima, une île située entre le Japon et la Corée du Sud.

ocean cleanup

Ocean Cleanup, vu du ciel.

 

oceancleanupL’opération « Ocean Cleanup » vise à nettoyer les océans et principalement le vortex de déchets du Pacifique nord.

270 000 tonnes de déchets plastiques sont rejetés dans les océans, tous les ans

Ce projet révolutionnaire avait été lancé en 2014 : il s’agit d’un immense entonnoir censé piéger les déchets plastiques, parfois invisibles à l’œil nu, en les regroupant dans une zone précise en utilisant les courants marins. L’invention anti-pollution peu coûteuse, efficace et sans danger pour les écosystèmes marins, et pourrait être « une » des solutions pour lutter contre la pollution maritime.

 

 

Laisser un commentaire