Share Button

Manhwabang, une bibliothèque de manhwas, typiquement coréenne.

Manhwabang

Les bibliothèques de « manhwa » (manga coréen), sont de réelles salles aménagées, et pensées pour leurs lecteurs, elles sont appelées  manhwabangs, en Corée.

Elles permettent la location de manhwas, à l’heure, et sont sont souvent ouvertes 24h/24 et 7j/7, les manhwabangs ont été créées dans les années 50, aujourd’hui on compte près de 10 000 établissements dans le pays. On y retrouve souvent des petits éditeurs indépendants, proposant des livres d’une centaine de pages, ce sont souvent des éditions uniquement disponibles dans les manhwabangs.

 

Les différents familles de manhwas.

Il existe des manhwas, pour tous les goûts et tous les âges.

-sonyung manhwa (소녕 만화) vise un public adolescent masculin ; les titres phares:Chonchu, Priest, Ragnarök, Yureka ou encore Witch Hunter.

sunjeong manhwa (순정 만화), manhwa pour adolescentes, souvent adapté en drama tels que Gong.

tchungyun 중년, est plus pour les adultes, il est plus sérieux, traite souvent de personnages historiques ou de légendes coréennes (Shin Angyo Onshi, The Bride of the Water God…)

 

En France, on trouve actuellement peu de maisons d’édition spécialisées dans le manhwa. Les maisons phares qu’étaient Saphira et Tokebi ont fermé malgré le lancement de séries très populaires en Corée (Full House, Daddy Long Legs, Chonchu, Priest), et les manhwa édités de nos jours le sont le plus souvent par des maisons d’édition de manga (Kana, Asuka, Pika Edition, Ki-oon). Bien que le public occidental peine à adopter le manhwa, les adaptations en drama de ceux-ci arrivent à toucher une audience peu sensible. Les succès indiscutables de Full House ou de Goong en sont la preuve la plus tangible.

manhwabang

 manhwabang

 

 

 

 

 

Alors que les manhwas sur mobile ont fait leur apparition il y a déjà plusieurs années en Corée, les lecteurs français doivent encore prendre le pli, ce nouveau mode de lecture changeant radicalement la rédaction, qui se lit désormais à la verticale via des panels donnant la part belle au graphisme.

Share Button

Laisser un commentaire