Share Button

19/05/2016

Renault Samsung veut asseoir sa domination dans le secteur des véhicules électriques

Le marché automobile coréen possède la particularité d’être dominé par les constructeurs automobiles locaux (Kia, Hyundai, Ssangyong, Chevrolet – ex-Daewoo donc considérée comme marque locale -, Renault Samsung), au point de capter près de 87% des ventes.

Les deux géants du secteur, Hyundai et Kia, occupent à eux deux 68% du marché, autant dire que la concurrence étrangère peine à exister, mais grâce aux modèles haut de gamme allemands, le pourcentage de véhicules importés a légèrement augmenté, d’environ 2% sur un an.

hyundai kia

Top 10 annuel par marque :

1. Hyundai (714 121)
2. Kia (527 500)
3. Chevrolet (158 404)
4. Ssangyong (99 665)
5. Renault-Samsung (80 018)
6. BMW (47 874)
7. Mercedes (46 993)
8. Volkswagen (35 778)
9. Audi (32 593)
10. Lexus (7 956)

 

Renault Samsung parie sur l’électrique

La filiale coréenne de Renault, qui souffre de la baisse des ventes de la SM5, à vue sa part de marché  se réduire en 2015, au point de se faire devancer par Ssangyong. Le nouveau modèle sorti en début d’année et commercialisé en Europe sous l’appellation Renault Latitude connaît en revanche un beau succès. La nouvelle SM5 a séduit les Coréens grâce aux nombreux gadgets technologiques qui l’équipent. On comprendra que le design du véhicule importe peu,  tellement son style est triste et classique.

Mais le vrai coup de force réalisé par Renault Samsung est d’avoir réussi à dominer le marché des véhicules électriques, en vendant à lui seul un tiers des véhicules à énergie propre sur le sol coréen.

2015 Renault Samsung SM5 Nova

Renault Samsung : le premier utilitaire électrique au monde avec une autonomie de 250 km

Le constructeur français, fort de son expertise dans le domaine électrique et riche d’un réseau de PME sud-coréennes spécialisées, cherche à poursuivre sa domination dans ce secteur, connu pour être porteur. Et pour cela la firme projette de mettre sur le marché le premier utilitaire électrique, pesant environ une tonne et possédant une autonomie de 250 kilomètres, pour une commercialisation en 2020. A titre de comparaison, aujourd’hui la Renault Zoé, la citadine la plus vendue en France, pèse 1,5 tonne et plafonne à 150 km.

« Jusqu’à présent le développement de véhicules électriques s’est concentré sur des voitures particulières, » a déclaré un représentant de RSM. « Pourtant les véhicules utilitaires électriques peuvent largement contribuer à la réduction de la pollution de l’air. »  

   

Renault Twizy bientôt importé en Corée

La municipalité de Séoul, qui souhaite favoriser le développement des petits véhicules électriques, a récemment modifié la régulation du marché, ouvrant la porte aux constructeurs innovants.

Le Renault Twizy, hybride entre la mini-voiture et le quad et offrant 100 kilomètres d’autonomie, pourrait bien profiter de ce nouveau secteur. Le véhicule électrique que propose la marque au losange correspond parfaitement aux exigences imposées par la mégalopole coréenne.

Le Twizy à déjà fait l’objet d’un accord avec la franchise de restaurants de poulet frit Genesis BBQ qui remplacera ses scooters traditionnels par le petit véhicule électrique pour assurer ses livraisons dans la capitale. Sa commercialisation est attendue dans le courant du second semestre 2016.

twizy Genesis BBQ

Twizy, le véhicule électrique compact de Renault.

SAMSUNG SM3 Z.E.

La berline électrique représente actuellement le tiers des véhicules électriques en circulation. Plus connue en Europe sous l’appellation Fluence Z.E. – disparue du catalogue en 2013 –, la berline tricorps s’est écoulée à plus de 2 400 exemplaires en Corée du Sud depuis son introduction sur ce marché fin 2013.

sm3 véhicule électrique

Share Button

Laisser un commentaire