Share Button

11/10/2016

Batteries explosives : Samsung arrête la production du Galaxy Note 7

Suite aux incidents mettant en cause sa phablette, le leader mondial de la téléphonie jette l’éponge et stoppe la commercialisation de son Galaxy Note.

galaxy note 7 samsung




Les flammes de l’enfer

galaxy note 7 samsung

Depuis le 24 août, nous suivons le feuilleton des batteries explosives du Galaxy Note 7. Les épisodes s’enchaînent, le scénario est noir de fumée et le suspense n’a jamais rien auguré de bon pour la suite.

Au début, pourtant, le tout nouvel appareil du géant coréen devait permettre d’améliorer l’image de la marque.

Sa mission, écraser son principal concurrent, Apple, grâce à ses performances. Mais rapidement les choses tournent mal…Il est peut-être très puissant, mais il explose et brûle tout seul.

Samsung intervient et sort rapidement un remplaçant. Mais « le modèle de remplacement », censé être « sûr », n’est visiblement pas plus fiable. Il explose et la batterie brûle comme son prédécesseur.

Alors que tout le monde imaginait que le constructeur coréen allait corriger facilement le problème, c’est le contraire qui s’est passé. Samsung pensait pourtant faire taire les critiques et éteindre le feu avec son modèle de remplacement. Que nenni, l’armada d’ingénieurs de la marque doit se résoudre à admettre que le Galaxy Note 7 est dans une impasse technique.

Une voiture qui brûle, un avion évacué, une serveuse équipée de gants spéciaux qui essaye d’évacuer l’objet incandescent…Décidément le Galaxy Note 7 occupe une bonne place dans les médias, mais plutôt dans la rubrique catastrophe.

Samsung n’arrive pas à éteindre l’incendie. Pire, les nouveaux modèles seraient eux aussi dangereux.

galaxy-note-7- brule explose

Le géant Samsung, un genou à terre, préfére arrêter les frais : il décide d’abandonner l’aventure.

le 11 octobre 2016, le Galaxy Note 7 est définitivement abandonné, Samsung arrête la production et la vente. Les cendres des derniers modèles produits seront dispersées sur le fleuve Han à Séoul.

 

 Un très bon article résumant parfaitement les faits: Le Figaro

Laisser un commentaire