Share Button

Un temple au cœur du quartier moderne de Gangnam

 Le temple de Bongeunsa n’était pas à l’origine dans la ville, Joseon ayant même interdit l’édification des temples à l’intérieur des cités. Mais le récent développement de la capitale coréenne vers le sud a finalement englouti le bâtiment.

Temple Bongeunsa

 

Fondé en 794, sous le règne du roi Won-seong de la dynastie Silla, le temple fut détruit de nombreuses fois, comme malheureusement beaucoup d’édifices anciens. Le site remarquable qu’il représente a été l’objet de multiples rénovations, lui permettant de retrouver sa grandeur d’antan. Le temple, qui fût le centre du bouddhisme zen coréen, est connu pour avoir hébergé deux éminents moines de la dynastie Joseon, Seosan et Sa-myeong, qui après avoir étudié entre ces murs, organisèrent une armée afin de contrer l’invasion japonaise de 1592.

 

Temple Bongeunsa

 

Le temple Bongeunsa est aujourd’hui surtout célèbre pour son immense Mireuk (Bouddha) en granit de 23 mètres de haut, qui constitue la plus imposante statue en pierre de Bouddha en Corée.

On notera que la traduction en coréen moderne des tablettes « Tripitaka Koreana » qui sont exposées au temple de Haeïnsa a été réalisé au temple de Bongeunsa.

 

Temple Bongeunsa

 

Nous conseillons de visiter le site pendant la période de commémoration de l’anniversaire de Bouddha, soit début mai, les lanternes envahissent alors le temple et ses environs, créant une ambiance propice au recueillement et amplifie l’aura Bouddhiste du lieu.

 

Temple Bongeunsa

 

Laisser un commentaire