Share Button

Le thé vert coréen,

Le Nokcha (thé vert), est fabriqué à partir des feuilles de thé vert séchées, il peut être consommé froid ou chaud, mais pour conserver ses bienfaits, la température doit être comprise entre 60°-68°c.

boseong1

 

Le thé vert peut aussi être utilisé, pour redonner la couleur aux pâtes, ou pour supprimer les odeurs de viandes et de poisson.

La catéchine que l’on retrouve dans la boisson permet d’éviter les intoxications alimentaires et les maladies gériatriques. C’est pour toutes ces bonnes raisons, que la renommée de ce petit arbuste fait depuis si longtemps l’objet de commerce et de transaction internationale, la Corée du sud a conscience que la préservation des cultures doit être une priorité.

thé vert

 

 

Le nokcha est utilisé pour faire des glaces, des gâteaux,

boseong4

mais aussi pour les   soins esthétiques, par exemple dans un bon bain.

Le bouddhisme est à l’origine du développement des cultures de thé vert, en effet, le nokcha était bu pour apaiser les esprits et ainsi générer une ambiance paisible.

La bonne qualité de l’eau est indispensable, pour faire un bon thé vert, comme le dit un vieux dicton coréen  » un bon thé exige une bonne eau ».

Trois grandes régions développent la culture du thé vert,

Boseong à Jeollanam-do (Jeju-do), et Hadong à Gyeongsangnam-do.

boseong2

Share Button

Laisser un commentaire